6 mars 2015

Comment choisir le bon vélo ?

Le vélo d’appartement

Tout le monde souhaite avoir un beau physique tout en étant en bonne santé. Faire du sport peut y contribuer. Le problème, c’est de trouver le temps d’entretenir son corps et sa silhouette. Le vélo d’appartement se pose alors comment étant la solution idéale. Découvrez les bienfaits du pédalage et les critères à tenir en compte pour bien choisir son équipement…

Pourquoi et comment pédaler ?

velo appartementFaire du vélo rime avec pédaler. Il s’agit d’un parfait travail de cardio-training qui sollicite surtout les muscles des cuisses et les mollets mais aussi les fessiers sans oublier les hanches et les bras. Il est, par ailleurs, intéressant de noter que pédaler 10 km au quotidien réduit de 50 % les risques d’infarctus dans la mesure où le cœur est plus robuste. Parallèlement, les vaisseaux sanguins sont renforcés, de même que les poumons. Les articulations sont plus souples et l’endurance est améliorée.

Pour garder la forme, faites en sorte de conserver une fréquence cardiaque comprise entre 120 et 140 pulsations par minute : il est inutile de faire de gros efforts. Vous pouvez l’augmenter à 180 pulsations par minute si vous souhaitez intensifier vos performances en vue d’une compétition. L’idéal est de pédaler au minimum deux fois par semaine à raison de 45 minutes par séance, de bon matin avant le petit déjeuner afin de brûler un maximum de graisses.

Comment choisir le vélo d’appartement ?

Pour bien choisir un vélo d’appartement, vous devez vous assurer que celui-ci offre un bon pédalage. Cette caractéristique influe sur votre confort durant vos entraînements. Il faut alors tenir compte du système d’inertie et du dispositif de freinage : il est conseillé de miser sur un freinage magnétique qui est apprécié pour sa régularité. Le pédalage s’effectue alors de façon agréable et silencieuse, sans à coup.

 

En conclusion, il faut garder à l’esprit que faire du vélo d’appartement présente de multiples avantages. En plus d’être en forme, pédaler permet de diminuer de 50 % Les risques de pathologies graves et de mort prématurée. Cette activité permet, en définitive, de prolonger la durée de vie.

Laisser un commentaire