19 novembre 2015

Bordeaux : Les crevaisons des roues de vélos sont dues à l’insalubrité

À Bordeaux, les crevaisons de vélos sont de plus en plus fréquentes. La principale cause est l’insalubrité de la ville, surtout des quais qui sont jonchés de bouts de verre.

 

Des circuits à éviter

Désormais, les cyclistes bordelais savent exactement quel itinéraire il faut éviter pour ne pas subir une crevaison. Parmi ces itinéraires, on cite la portion entre la prairie des Girondins et le miroir d’eau, le cours de l’Yser et aussi le cours Pasteur. Ces zones sont très appréciées des fêtards et pique-niqueurs qui ne se gênent pas d’y laisser leurs déchets. Des nettoyages sont évidemment prévus, mais nul ne sait s’ils ont vraiment lieu puisqu’on y trouve toujours des bris de verre.

 

Des réparations qui font exploser le budget

Pour les cyclistes, ces bouts de verre qui traînent un peu partout dans tout Bordeaux constituent un vrai cauchemar puisque les plus malchanceux rencontrent jusqu’à quatre crevaisons en un mois. Avec le coût d’une réparation qui se situe entre 12 à 16 euros, le budget en réparation est plus que dépassé.

 

D’importants pneus crevés

Si certains vélocistes bordelais reconnaissent que la quantité de pneus crevés tend à augmenter ces derniers temps, d’autres affirment que le changement n’est pas vraiment énorme puisqu’il en a toujours été ainsi à Bordeaux. Ce fléau a-t-il fini par devenir une fatalité ?

 

Les éclats de verre comme principale cause

Parmi tous les pneus crevés réparés à Bordeaux, les éclats de verre sont à 80 % responsables. Le pire c’est qu’ils restent incrustés au sol même après nettoyage donc, avec ou sans passage de la balayeuse, les vélos sont toujours exposés à un risque de crevaison.

 

Le manque d’entretien en seconde position

Après les éclats de verre, c’est le manque d’entretien qui engendre le plus de crevaisons. En effet, certains cyclistes négligent l’entretien des pneus et attendent que ces derniers finissent par éclater avant de se demander ce qui s’est passé. Pour éviter cela, le gonflage mensuel des pneus est conseillé. Aussi, mieux vaut investir dans des pneus anti-crevaison surtout maintenant que Bordeaux est classé zone rouge pour les cyclistes. Pour information : la saison des crevaisons se déroule en été puisque c’est la période des fêtes et parce que la pluie faire ressortir les vieux bris de verre enfouis.

Laisser un commentaire