9 juin 2015

8 000 km à vélo chiche ? Sandrine Laporal relève le défi

Le tour du monde en Montgolfière ou ballon, le tour du monde à la voile, en voilier et on en passe, autant de défis foufous ont déjà été relevés par des passionnés. Et à ce sujet, en ce qui concerne Sandrine Laporal, le vélo, c’est son dada. Si bien qu’à son tour, elle dévoile un projet qui mérite également une grande médiatisation : faire 8 000 km au guidon de sa bicyclette.

A 37 ans, Sandrine Laporal veut marquer d’une pierre blanche l’histoire du vélo

8 000 km. Un trajet que compte effectuer une Nazairienne de 37 ans, du nom de Sandrine Laporal. Et il ne s’agit pas ici de paroles en l’air : à peine arrivée à Vancouver, quelques jours avant son départ pour le Canada, la passionnée de vélo entame son entraînement. Mais, elle a aussi à peine le temps de réaliser que le temps du départ approche, que le 8 mai, elle se lance dans son aventure hors du commun. Une aventure qu’elle a elle-même intitulée : Happy Tour et prévu se dérouler au Canada, qu’elle a donc commencé à traverser d’Est en Ouest. Pourquoi le Canada ? Parce que selon Sandrine, il s’agit surtout du second pays le plus vaste du monde en termes de richesse naturelle. Ici, ses propres yeux se chargeront d’admirer et immortaliser les paysages qui s’offriront à elle.

Sandrine Laporal, seule avec son vélo à la conquête du Canada

Les promenades à vélo, Sandrine Laporal en accumule tout le long de l’année. Promotrice du vélo au féminin, elle organise continuellement des sorties spécialement réservées à la gent féminine. Par ailleurs, elle collabore notamment avec le magazine « Elles font du vélo » pour atteindre son objectif : développer la passion du vélo chez les femmes. Pour sa part, sa traversée de 8000 km à bicyclette est surtout le fruit d’un désir de prouver au reste du monde et aux femmes en particulier, qu’un tel défi peut être relevé par toutes les femmes. Passionnées de bicyclette.

Laisser un commentaire